Date: 16/05/2018

Les Bourses européennes se montrent hésitantes alors que la Corée du Nord menace d’annuler le sommet avec les États-Unis et sur fond de tensions sur les marchés obligataires. Le rendement du Bon du Trésor américain à 10 ans a ainsi atteint 3,09%, au plus haut depuis 2011. Les tensions s’avèrent nettement moindres en zone euro, le rendement du Bund à 10 ans reculant à 0,62% ce mercredi. La monnaie unique recule ainsi de nouveau à 1,18 dollar.

 

Politique monétaire mondiale

Au niveau économique, il sera également question de taux et surtout de politique monétaire. Les chiffres de l’inflation en zone euro (11h) préfigurent une série de discours de membres influents de la Banque centrale européenne : Mario Draghi (14h), Benoit Cœuré (14h30) et Peter Praet (16h30). Les interventions des membres de la Réserve fédérale américaine (14h30) et de la Banque du Canada (18h) ainsi que du président de la Banque nationale suisse (18h) sont également attendues. Au Brésil, la banque centrale communiquera son verdict sur les taux (23h). Aux États-Unis, le programme de la séance renseigne par ailleurs plusieurs indicateurs économiques : mises en chantier et permis de construire (14h30), production industrielle (15h15).

 

Le Brent prudent avant les rapports

Le marché pétrolier est également abreuvé de chiffres ce mercredi avec le rapport mensuel de l’Agence internationale de l’énergie (10h) et le rapport hebdomadaire sur les stocks de brut aux États-Unis (16h30). Le prix du baril de Brent se stabilise ainsi à 78 dollars après son bref pic à plus de 79 dollars ce mardi.

Cédric Boitte