Date: 08/05/2018

Les Bourses européennes connaissent de séance hésitant, les investisseurs optant pour l’attentisme avant la décision de Donald Trump sur un possible retrait unilatéral des États-Unis de l’accord avec l’Iran sur le nucléaire (20h).

Offres d’emploi et stocks de pétrole

Au niveau économique, les principaux indicateurs du jour sont le rapport sur les offres d’emplois aux États-Unis (16h) et les chiffres officieux de l’API sur l’évolution des stocks de brut aux États-Unis (22h30). À noter que le baril de Brent fait l’objet de prises de bénéfices, revenant à 75 dollars en début de journée sur fond de hausse du billet vert notamment.

Le dollar soutenu par les taux

L’euro repasse ainsi sous 1,19 dollar, au plus bas depuis le début de l’année. La monnaie unique pâtit d’un écart de taux qui se creuse entre le rendement du Bund à 2 ans (-0,57%) et le Bin du Trésor américain de même échéance (2,50%). Les monnaies émergentes restent par contre sous pression à l’image du real brésilien ou de la livre turque, qui n’en finit plus de dévisser. Le yuan chinois montre également des signes de fébrilité par rapport au dollar.

 

Cédric Boitte