Date: 29/09/2017

Hausse de l’euro, prudence sur les Bourses

Les marchés d’actions européens évoluent sans tendance claire en début de séance, les investisseurs se montrant prudents après les récents sommets et sur fond de reprise de l’euro. La monnaie unique s’affiche ainsi à plus de 1,18 dollar ce vendredi matin, avant une salve d’indicateurs économiques.

Chômage au plus bas en Allemagne, inflation en vue

En Allemagne, la baisse de 0,4% des ventes au détail au mois d’août a déçu mais n’a pas empêché un recul plus marqué qu’attendu du nombre de chômeurs en septembre. À 5,6%, le taux de chômage est au plus bas depuis la réunification. Le reste de la séance sera dominé par les chiffres de l’inflation en zone euro (11h) et aux États-Unis avec le rapport mensuel sur les prix à la consommation, les revenus et les dépenses des ménages (14h30). Ce dernier précède l’indice Pmi de Chicago (15h45) et l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan (16h).

Livre et banquiers centraux

Sur le marché des changes, la livre recule après des indicateurs conjoncturels décevants au Royaume-Uni (PIB du second trimestre, balance des paiements et marché hypothécaire). Les cambistes seront également attentifs à de nouveaux discours de banquiers centraux dont Mario Draghi de la BCE (16h15) et Mark Carney de la Banque d’Angleterre (16h45).

Cédric Boitte