Date: 17/04/2018

Les Bourses européennes ouvrent la séance en légère hausse, profitant de l’apaisement des tensions géopolitiques et des bons résultats d’entreprises à Wall Street. Cela éclipse des indicateurs économiques chinois décevants. La production industrielle et les investissements ont ralenti davantage sur prévu en mars, faisant reculer la croissance du 1er trimestre à 1,4%, sous le consensus.

Salve d’indicateurs et de discours

En Europe, les principaux indicateurs du jour sont l’évolution des salaires au Royaume-Uni (10h30) et l’indice ZEW de sentiment économique en Allemagne (11h). Aux États-Unis, épinglons les permis de construire et mises en chantier (14h30), la production industrielle (15h15) et une nouvelle salve de discours de membres de la Fed (15h15, 16h, 17h, 19h10 et 23h40).

Le dollar en soutien des matières premières

Sur le marché des matières premières, les indicateurs chinois pèsent logiquement sur les métaux. Le repli est toutefois limité par le recul du dollar. Le baril de Brent profite également de le la baisse du billet vert pour se stabiliser à plus de 71 dollars alors que l’apaisement des tensions au Moyen-Orient lui fait perdre sa prime géopolitique. L’API publiera son traditionnel rapport (officieux) sur les stocks hebdomadaires de brut aux États-Unis en soirée (22h30).

 

Cédric Boitte