Date: 02/05/2018

Les marchés d’actions européens évoluent en hausse en début de séance, les investisseurs appréciant le reflux de l’euro à 1,20 dollar et de la révision à la hausse à 56,2 de l’indicateur d’activité manufacturière en avril en zone euro.

La Fed en ligne de mire

Les principaux rendez-vous de la journée sont les chiffres du PIB en zone euro (11h), le rapport ADP sur les créations d’emplois aux États-Unis et surtout, la réunion de la Réserve fédérale américaine (20h). Les marchés s’attendent à ce que la Fed maintienne ses taux et seront très attentifs aux perspectives en matière de politique monétaire.

Chine, Iran et États-Unis influent sur les matières premières

Sur le marché des matières premières, les métaux profitent globalement de la progression inattendue de l’indicateur d’activité manufacturière Caixin en Chine. Le baril de Brent remonte à 73,50 dollars en raison des craintes de nouvelles sanctions américaines envers l’Iran (décision d’ici le 12 mai par Donald Trump), une prime géopolitique partiellement éclipsée par la hausse de la production de brut aux États-Unis. Les stocks de pétrole outre-Atlantique ont ainsi progressé davantage que prévu la semaine dernière selon les chiffres officieux de l’API, préfigurant le rapport officiel de ce mercredi (16h30).

 

Cédric Boitte