Analyse Marché

En attente de la BCE, les marchés hésitent à court terme

FOREX

Le dollar américain gagne du terrain par rapport à ses pairs lors des échanges de lundi matin, les investisseurs réagissant à la crainte que l’inflation ne suive le rebondissement post-pandémique de l’activité économique. L’approbation du plan de sauvetage américain de 1 900 milliards de dollars par le sénat américain au cours du week-end, ainsi que les chiffres de l’emploi bien meilleurs que prévu publiés vendredi, laissent penser que la reprise sera plus rapide que prévu. La perspective d’une hausse soudaine de l’inflation effraie les investisseurs qui vendent des obligations et fait monter les rendements, ce qui rend plus onéreuse la détention de positions courtes en dollars.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR
Une nouvelle semaine a peut-être commencé pour les marchés financiers, mais rien ne semble avoir changé pour l’or. Le lingot reste faible, incapable de rebondir au-dessus de 1 700 dollars, les principaux sujets sur la table, les craintes sur l’inflation et la reprise des rendements des obligations américaines, sont toujours les mêmes. La force du billet vert rend toute reprise pour l’or plus difficile alors que le scénario technique est encore faible.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

PÉTROLE

Le pétrole poursuit sa marche triomphale avec le Brent qui atteint le seuil des 70 dollars, avant de retomber à 69,50 dollars. Bien que les perspectives restent optimistes, nous devons nous attendre à des prises de bénéfices car les indicateurs techniques montrent que la matière première est surachetée. De plus, après que le Brent ait ouvert la semaine avec un grand écart par rapport à la clôture de vendredi, se rapprochant des 71 dollars, il a ensuite ralenti de manière significative, montrant que le rallye a besoin d’une pause pour se consolider. Le scénario est similaire pour le WTI.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES

La nouvelle semaine apporte de nouveaux espoirs sur les marchés boursiers malgré un tableau mitigé des actions mondiales, les titres européens ouvrant à la hausse tandis que les contrats à terme américains ont prolongé les pertes de la semaine dernière. Les inquiétudes persistantes concernant la montée de l’inflation et la liquidation du marché obligataire, combinées à la majorité des catalyseurs haussiers déjà intégrés dans les prix, constituent des obstacles majeurs à court terme à une reprise prolongée et une occasion parfaite pour les opérateurs de réaliser des bénéfices. Toutefois, les investisseurs restent globalement confiants quant aux perspectives à moyen terme et suivront de près les nouvelles macroéconomiques de cette semaine avec la publication mercredi du rapport de l’IEA sur les stocks de pétrole brut et le Price Consumer Index américain pour février, tandis que la BCE tiendra sa très attendue réunion de politique monétaire jeudi, où la sémantique du discours de Christine Lagarde sera soigneusement examinée dans l’espoir d’obtenir plus d’indices sur ce que sera la prochaine action de la banque centrale.
L’indice DAX-30 se négocie bien au-dessus de 14 000 pts, avec des niveaux de résistance de 14 075 pts et 14 140 pts en vue.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades