Date: 20/11/2017

Les Bourses européennes se montrent hésitantes en début de séance après l’échec des négociations pour former un gouvernement en Allemagne. L’euro demeure par contre solide à 1,18 dollar. La situation politique n’est en effet pas plus stable aux États-Unis où l’actualité est dominée par l’enquête sur l’ingérence russe et les tensions entourant la réforme fiscale.

Un air de fête

À l’agenda, retenons surtout les discours de trois membres de la Banque centrale européenne (13h15, 15h15, 17h) dont Mario Draghi. Globalement, la semaine s’annonce assez calme en raison de Thanksgiving, les marchés américains étant fermés jeudi et vendredi après-midi.

Les matières premières sous pression

La tendance sur les matières premières est plutôt baissière en début de semaine. Le baril de Brent se contracte ainsi à 62 dollars alors que le rapport hebdomadaire sur les forages pétroliers aux États-Unis a laissé bulls et bears sur leur faim avec un nombre stable à 738.

Cédric Boitte