Analyse Marché

Des marchés sans tendance claire, pour l’instant

FOREX

L’euro est sur le pied de guerre contre les autres grandes devises lors des échanges de mardi matin en Europe. La monnaie unique n’a pas réussi à rejoindre la partie à risque malgré une amélioration du sentiment du marché suite aux paroles apaisantes envers la Chine, d’un haut fonctionnaire américain, et un nombre croissant de pays annonçant l’assouplissement de leur politique d’immobilisation. L’euro pourrait à nouveau être mis sous pression alors que la Cour constitutionnelle allemande s’apprête à publier une règle sur la légalité du programme d’achat de la Banque centrale européenne, ce qui pourrait limiter la capacité de la Bundesbank allemande à participer au programme et restreindre la portée des mesures que la BCE peut prendre au moment où elle en a le plus besoin.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


PÉTROLE  

Le pétrole semble pouvoir voir la lumière au bout du tunnel avec le rebond de tous les contrats à terme WTI, y compris celui qui arrive à échéance en juin. Le regain d’optimisme des investisseurs, qui pourrait encore s’avérer prématuré, repose sur l’anticipation que tous les réservoirs américains ne seront pas « No Vacancy ». Les traders se sont préparés en augmentant les capacités de stockage ainsi que d’autres mesures spécifiques pour leur permettre de recevoir du pétrole brut et d’éviter ce qui s’est passé le 20 avril, lorsque l’expiration du WTI en mai a fini sa vie en négatif. En outre, les investisseurs s’attendent à ce que l’économie mondiale rebondisse relativement rapidement et à ce que la demande de pétrole augmente. Il est peu probable que le prix du pétrole revienne facilement à 50 dollars, mais il devrait au moins se maintenir entre 20 et 30 dollars. Bien sûr, une deuxième vague forte du virus pourrait changer le scénario une fois de plus, mais à ce stade, les investisseurs ne parient pas sur un nouveau verrouillage des économies.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les actions ont ouvert à la hausse partout en Europe mardi, prolongeant les gains des actions américaines en fin de séance de négociation d’hier. Ce changement de sentiment a été déclenché par le fait que les investisseurs ont remarqué de bons signes sur le front du virus en provenance de Californie, en prévision de la réouverture de cet État vendredi prochain. L’Espagne, la France et Hong Kong sont parmi les derniers pays à assouplir les mesures de verrouillage prochainement, les investisseurs attendant avec impatience l’impact de ces changements sur les données économiques existantes qui sont déjà dépassées. Il est probable que les opérateurs garderont une position défensive sur les actifs plus risqués avant que d’autres indices n’apparaissent sur la manière dont les économies font face à la réouverture. En attendant, la saison des bénéfices se poursuit aujourd’hui avec les résultats du premier trimestre attendus des grandes capitalisations comme BNP Paribas et BMW. En outre, les investisseurs seront également intéressés de voir comment le secteur des voyages et des loisirs a été touché, avec les résultats de Walt Disney et d’Air-France KLM attendus plus tard dans la journée.

Le DAX-30 est l’une des valeurs les plus dynamiques en Europe aujourd’hui, légèrement en-dessous de 10 700 points. Le marché conteste la bande supérieure de son canal haussier pour tenter de combler le gap baissier laissé ouvert en début de semaine. Les objectifs à venir sont sur 10 740 pts (38,2 % de Fibonacci) et 10 855 pts (50 % de Fibonacci).

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades