Analyse Marché

De nouveaux cas de virus et des tensions commerciales grandissantes pèsent sur les prix

FOREX

Après les gains de lundi par rapport aux autres grandes monnaies, le dollar américain fait une pause et se stabilise pendant les premiers échanges en Europe mardi. Cependant, de nouveaux gains sont probables pour le dollar car la Fed donne des signaux croissants qu’elle n’est pas disposée à prendre des taux d’intérêt en territoire négatif. Dans le même temps, les rapports faisant état d’une augmentation du nombre de nouveaux cas COVID-19 dans les pays qui ont assoupli les restrictions de verrouillage, tels que la Chine et l’Allemagne, suscitent l’inquiétude des investisseurs et, dans une certaine mesure, entraînent des gains de dollars en tant que valeur refuge.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix au comptant de l’or se consolide juste au-dessus du seuil de 1 700 dollars dans un scénario où les investisseurs restent optimistes sur l’or mais ont besoin de nouveaux stimulants pour générer un nouveau rallye. Nous devons notamment noter que le risque a dominé ces dernières semaines sur les marchés boursiers, avec une énorme reprise après la forte chute de mars. Cela signifie que de nombreux investisseurs ont réorienté une partie de leurs liquidités vers les actions, dans l’espoir d’un gain rapide. Bien entendu, si ce scénario change, l’or peut redevenir roi et le prix pourrait dépasser ses récents sommets.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades


PÉTROLE  

Les investisseurs parient sur une reprise en V des économies et sur un scénario similaire pour la demande de pétrole. En outre, ils semblent croire qu’il y aura de la place dans les réservoirs de pétrole de Cushing à l’expiration des contrats dans les prochains mois. Tout cela semble un peu trop optimiste, mais ce que nous avons vu, c’est qu’en trois semaines seulement, le prix du contrat WTI de juin a triplé par rapport au prix plancher atteint les 20 et 21 avril à 7 dollars, alors que le contrat de mai a terminé sa vie en négatif. Il se situe actuellement au-dessus de 24 dollars, dans un contexte de moindre volatilité sur un marché qui tente de se consolider après les mouvements brutaux de ces dernières semaines.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les actions européennes ont ouvert sur un ton mitigé mardi, alors que les inquiétudes croissantes et l’incertitude mondiale font pression sur les prix. Les investisseurs qui ont choisi de prendre des bénéfices à la suite du rallye suivant le 23 mars pourraient être tentés de continuer à le faire après que de nouveaux cas de virus aient été enregistrés en Corée du Sud et à Wuhan, soulignant les craintes d’une nouvelle vague. Nous sommes maintenant dans une phase cruciale où les investisseurs, après les récentes données macro et les résultats d’entreprises mitigés, ont désespérément besoin de plus de clarté sur les perspectives à court et moyen terme. Même si la plupart des opérateurs de marché pensent que le pic du virus est maintenant derrière nous, ils ont encore besoin de plus de preuves que les économies sont de nouveau sur les rails et que l’agent pathogène est fermement contenu avant d’augmenter leur exposition aux actifs à risque. En outre, le sentiment du marché est également ébranlé par la montée des tensions entre les États-Unis et la Chine, en particulier après que le président Trump a décliné une demande des responsables chinois de renégocier la première phase de l’accord commercial. Les traders doivent maintenant faire face à deux différents leviers baissiers sur les actions: la crise du virus de 2020 ainsi qu’une résurgence des tensions commerciales de 2019 entre Washington et Pékin, ce qui rend l’environnement commercial très difficile à l’approche de la saison estivale.

L’indice DAX-30 est l’un des plus mauvais de la zone euro, avec un cours qui flirt toujours avec son niveau d’ouverture. Techniquement, le marché n’a pas réussi à franchir la zone 10 980-11 120 pts mentionnée précédemment et est retombé à son double support (ligne de tendance + moyenne mobile de 55 périodes). Même si un repli vers 11 000 points reste possible, une rupture sous le niveau de support de 10 770 points est désormais le scénario le plus probable à court terme. En cas de rupture de cette zone, les supports suivants se situent aux alentours de 10 545 pts et 10 200 pts.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades