Analyse Marché

Dans l’attente du FOMC et des résultats des big TECHs

FOREX

La livre gagne du terrain à la fois sur le dollar et sur l’euro au cours des échanges de mercredi matin, les investisseurs se sentant rassurés par le succès du lancement du vaccin au Royaume-Uni. Comparé aux déploiements de vaccins américains et européens, l’effort du Royaume-Uni s’est avéré plus fructueux jusqu’à présent, 11 % de la population ayant déjà reçu au moins la première inoculation. L’immunisation d’une partie importante de la population est considérée comme impérative pour mettre fin au cycle mortel et économiquement préjudiciable des vagues de pandémie et des blocages. Comme les marchés semblent optimistes quant aux perspectives de reprise économique du Royaume-Uni, et par conséquent à la probabilité réduite que la Banque d’Angleterre introduise des taux d’intérêt négatifs, la livre sterling devrait continuer à trouver un soutien.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

OR ET PÉTROLE

Tout semble être extrêmement calme alors que les traders et les investisseurs attendent des nouvelles de Jerome Powell, président de la Réserve fédérale, pour essayer de comprendre si la banque centrale américaine envisage une réduction progressive ou s’inquiète de la possibilité d’une inflation dans les prochains mois. Dans ce scénario, l’or glisse légèrement et se négocie juste en dessous de 1 850 dollars, tandis que les investisseurs attendent de nouveaux moteurs de marché.

C’est un scénario légèrement différent pour le pétrole, qui montre un peu plus de vigueur et une légère hausse des prix. Techniquement, le WTI se consolide et évolue dans une fourchette de négociation latérale, après une longue période de reprise. Comme la tendance à long terme reste positive, une hausse nette au-dessus de 54 dollars pourrait ouvrir la voie à de nouveaux rallyes, mais pour l’instant, le WTI apparaît toujours en mode d’attente.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

BOURSES EUROPÉENNES
Les actions européennes ont connu une ouverture mitigée mercredi, la plupart des indices de référence ayant fluctué sur de faibles volumes. Ce climat boursier européen sans tonus fait suite à la dégradation des perspectives de croissance de la région par le FMI, après des retards sur le déploiement des vaccins dans de nombreux pays, ce qui pèse sur le sentiment actuel du marché. En outre, la plupart des négociants sont également en mode « attentiste », se préparant à la conférence de presse du FOMC d’aujourd’hui et à sa décision sur les taux. On s’attend généralement à ce que des mesures supplémentaires soient prises pour soutenir et protéger les marchés contre les risques de baisse. En outre, les opérateurs de valeurs technologiques anticipent également une augmentation de la volatilité des marchés plus tard dans l’après-midi, alors que les géants Apple, Facebook et Tesla doivent publier leurs bénéfices.

En attendant, la plupart des indices de référence européens restent dans leur figure de consolidation, se négociant au-dessus des niveaux de soutien à court terme, et se tenant prêt comme un sprinter dans les starting-blocks. L’indice DAX-30 se négocie toujours au-dessus de 13 800 pts, la zone entre 13 940 et 13 990 pts étant la principale cible de hausse à très court terme.

Pierre Veyret – Analyste Technique, ActivTrades