Analyse Marché

dans l’attente de la BCE

OR
L’Europe est au centre de l’attention des investisseurs aujourd’hui avec la réunion de la BCE – où aucun mouvement d’intérêt n’est attendu – et la conférence de presse qui la suivra. À partir de là, les investisseurs tenteront d’obtenir un signal quelconque sur la prochaine politique monétaire de la BCE et sur la question de savoir si la banque essaiera d’atténuer la force de l’euro. En effet, ces dernières semaines, nous avons assisté à une reprise remarquable de la monnaie de la zone euro. Tout commentaire accommodant de Christine Lagarde aura un impact baissier sur l’euro, et cela serait une fois de plus favorable à l’or. L’activité des banques centrales et les politiques monétaires hyper coûteuses de ces derniers mois ont été l’un des principaux facteurs de hausse du prix de l’or.

Techniquement, la principale tendance pour les lingots reste positive, alors qu’à moyen terme, le prix se situe dans une fourchette latérale entre 1 860 et 2 070 dollars. Nous aurions un premier signal positif si l’or pouvait retrouver le seuil psychologique de 2 000 dollars, confirmant l’intérêt énorme pour cet actif.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les marchés boursiers ont ouvert ce matin de façon mitigée mais calme, les opérateurs se préparant à la réunion de la BCE d’aujourd’hui après une semaine de négociation volatile jusqu’à présent. La récente montée des moteurs baissiers sur les actions (assèchement des mesures de relance, tensions entre les États-Unis et la Chine, négociations autour du Brexit et problèmes de valorisation dans le secteur technologique) a rendu les perspectives à moyen terme beaucoup plus difficiles à prévoir pour les investisseurs. La forte reprise du marché observée entre mars et août est toujours en cours, mais son rythme ralentit, l’euphorie étant peu à peu remplacée par une attitude plus « prudente » des investisseurs. Une modification des taux est peu probable aujourd’hui, mais un nouvel ensemble de mesures de relance avant la fin de l’année et largement anticipé par les investisseurs, surtout après que certains responsables de l’UE ont averti que les risques de baisse s’étaient intensifiés, alors qu’aucun changement significatif n’est survenu dans les données de production ou d’inflation depuis la réunion de juin. La conférence de presse d’aujourd’hui de Christine Lagarde sera cruciale pour les investisseurs, qui ont désespérément besoin d’un soutien supplémentaire de la BCE pour continuer à faire monter les cours des actions.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades