Analyse Marché

Commentaire de Marché 05-Jan 2019 : Le rallye continue sur les actifs risqués

 

FOREX 

Pour la deuxième journée consécutive, le yuan regagne une partie du terrain perdu par rapport au dollar américain. En effet, l’Organisation mondiale de la santé estime que le coronavirus n’a pas encore montré de signes de mutation, ce qui le rendrait plus mortel. Les responsables de l’OMS ont également déclaré qu’ils pensaient que l’épidémie pouvait être contenue. Cette déclaration a été faite à un moment où certaines entreprises commencent à remarquer l’impact de la baisse de l’activité économique en Chine, en raison des restrictions imposées à la circulation des personnes dans certains des principaux centres urbains du pays.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

La reprise du scénario de risque a entraîné une hausse des actions tandis que les investisseurs ont réduit leurs positions sur l’or. La liquidation observée sur le marché de l’or a trouvé un solide niveau de soutien à 1 550 $ et les prix rebondissent après cette forte correction.

Techniquement, la tendance à court terme reste faible, car le prix a franchi un autre niveau de soutien avant d’atteindre 1 550 $. La zone de 1 565 à 1 572 dollars représente maintenant les premiers niveaux de résistance pour l’or, tandis qu’une chute en dessous de 1 550 dollars ouvrirait la voie à de nouvelles corrections.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades


PÉTROLE  

Malgré le retour d’un scénario risqué, le WTI est tombé en dessous de 50 dollars. Cela confirme que les investisseurs, bien que voyant un risque moindre du coronavirus, pensent toujours qu’il y aura un impact significatif sur la demande chinoise et mondiale de pétrole et c’est la raison principale pour laquelle le prix du pétrole n’a pas pu rebondir malgré le regain d’optimisme du marché.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS UE

Les marchés européens ont connu une ouverture mitigée, qui a donné le ton aux contrats à terme américains sur le S&P 500, les investisseurs ayant pris quelques bénéfices après la forte reprise d’hier. Cependant, l’appétit pour le risque n’est pas encore mort, tous les indices de référence européens ont augmenté de manière significative peu après la cloche d’ouverture. Une prolongation de la reprise actuelle est maintenant une possibilité réelle, car les investisseurs digèrent les bons résultats des entreprises ainsi que les nouvelles rassurantes en provenance de Chine concernant le coronavirus qui devrait atteindre son pic le 21 février. En outre, la Chine a également confirmé qu’une de ses universités a trouvé un médicament « efficace » pour traiter les personnes atteintes du virus mortel. Les investisseurs n’ont pas eu besoin de beaucoup plus pour changer leur fusil d’épaule et ont acheté la baisse des actifs à risque avant le discours de Christine Lagarde à la BCE aujourd’hui ainsi que les rapports sur l’emploi américain très attendus qui doit être publié ce vendredi. En Europe, les gains des actions du secteur de la construction et de la technologie compensent les baisses des titres liés au pétrole et aux biens ménagers. La meilleure performance provient à la fois de l’indice OMX-30 de Stockholm et du DAX-30 de Francfort. De nombreux investisseurs attendent aujourd’hui les rapports sur les résultats du quatrième trimestre 2019 de BNP Paribas, Spotify et General Motors. L’indice DAX-30 défie sa première résistance en dessous de 13 375 pts, où une rupture pourrait conduire les prix à 13, 515 pts et 13 600 pts par extension, tandis que les niveaux de soutien se situent à 13 290 pts et 13 240 pts.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades