Analyse Marché

Après midi chargée pour le dollar américain

FOREX

Au début de la journée de vendredi, le dollar américain a continué à perdre une partie de ses gains du début de la semaine, alors que les responsables de la Fed, les uns après les autres, considèrent que la menace posée par l’inflation n’est rien de plus qu’un problème temporaire d’offre et de demande, qui ne devrait pas détourner l’attention de la nécessité de maintenir des politiques accommodantes pour soutenir la reprise économique. Les investisseurs semblent être à l’écoute et la réaction initiale à la publication mercredi de chiffres de l’IPC américain plus élevés que prévu est en train de s’estomper, les rendements obligataires se stabilisant et le billet vert abandonnant une partie de ses gains alors que les marchés se rallient à l’idée, reprise par la Fed et d’autres banquiers centraux, que toute poussée d’inflation ne durera pas.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR ET PALLADIUM

L’or a été modérément touché par les turbulences observées sur les marchés ces derniers jours, les craintes d’inflation et la hausse des rendements américains ayant fait chuter le lingot, ainsi que la tentative de redressement du dollar. Le scénario a maintenant changé, avec le retour du marché dans le vert et un nouveau rebond du lingot. Techniquement, la baisse a trouvé un soutien solide à 1 810 $, le prix rebondissant vers 1 830 $, les perspectives générales devenant positives. Un net dépassement de la zone de résistance à 1 840-1 842 $ ouvrirait la voie à de nouvelles reprises, avec un objectif potentiel de 1 870 $.

Toujours en ce qui concerne les métaux précieux, le palladium a été plus fortement touché par la correction, le prix tombant dans la zone de soutien à 2 800 $. Le palladium est maintenant remonté à 2 910 $, mais avec un scénario technique à court terme plus fragile que celui de l’or. Malgré cela, si nous zoomons sur le graphique hebdomadaire, nous sommes toujours dans une trajectoire clairement haussière, grâce aux achats massifs de ces dernières semaines motivés par les craintes de production déficitaire. Une forte résistance au niveau psychologique de 3 000 dollars pourrait freiner l’envolée du prix.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades