Date: 30/05/2018

Les Bourses européennes entament la séance sur une note hésitante alors que les taux italiens se stabilisent. Le rendement à 10 ans recule légèrement sous 3,1% mais demeure proche de ses plus hauts sur 4 ans. L’euro se reprend timidement, rebondissant à près de 1,16 dollar.

Agenda économique et monétaire chargé

Au niveau économique, les ventes au détail en Allemagne ont rassuré, rebondissant de 2,3% en avril après la baisse des 4 mois précédents. Les autres rendez-vous du jour sont l’évolution du chômage en Allemagne (10h), l’inflation en Allemagne (14h) et surtout une série d’indicateurs aux États-Unis : rapport ADP sur l’emploi (14h15), balance commerciale (14h30), PIB du 1er trimestre (14h30) et Livre Beige de la Fed (20h). Sur le marché des changes, la roupie indonésienne se raffermit légèrement après le relèvement de ses taux par la banque centrale locale. La Banque du Canada statue également sur sa politique monétaire ce mercredi (16h).

Les métaux en baisse, le pétrole résiste

Sur le marché des matières premières, la tendance est sensiblement baissière. Les métaux finissent ainsi par céder face à la vigueur du dollar tant par rapport à l’euro qu’au yuan chinois ces derniers jours. Le baril de Brent parvient à se maintenir au-delà de la résistance à 75 dollars alors que tous les regards sont déjà tournés vers la prochaine réunion de l’OPEP le 22 juin. En attendant, le marché pétrolier réagira aux chiffres officieux de l’ADP sur les stocks de pétrole aux États-Unis (22h30).

Cédric Boitte