Date: 31/05/2018

Les Bourses européennes poursuivent leur redressement sur fond d’apaisement des taux italiens. Le rendement à 10 ans recule nettement à 2,7%. Ce reflux des taux italiens, après un placement d’obligations réussi ce mercredi, profite à l’euro qui rebondit à plus de 1,17 dollar. La monnaie unique bénéficie également d’une accélération de l’inflation annuelle en mai en Allemagne (2,2%) et en France (2,3%). L’indice des prix à la consommation pour l’ensemble de la zone euro est également attendu en matinée (10h).

Asie et Amérique du Nord

En Chine, les indicateurs d’activité PMI officiels ont légèrement dépassé les attentes en mai. Aux États-Unis, les principaux rendez-vous du jour sont l’indice des prix à la consommation des ménages (14h30), les revenus et dépenses des ménages (14h30), les promesses de ventes de logements (16h) et 2 nouveaux discours de membres de la Fed (18h30 et 19h). À noter que les chiffres du PIB en Inde (14h) et au Canada (14h30) sont également attendus ce jeudi.

Les matières premières partagées

Sur le marché des matières premières, les métaux progressent timidement, partagés entre le recul du dollar et les tensions commerciales, Washington s’apprêtant à appliquer des tarifs douaniers supplémentaires sur les importations d’acier et d’aluminium européens selon le Wall Street Journal. Le baril de Brent se stabilise à 77 dollars après son net rebond de la veille –dans le sillage d’un avertissement de la banque centrale russe quant à une hausse trop rapide de la production de brut– et avant le rapport hebdomadaire sur le marché pétrolier aux États-Unis (17h).

Cédric Boitte