Date: 26/07/2018

Les Bourses européennes progressent en début de journée alors que Donald Trump et Jean-Claude Juncker ont trouvé un accord pour désamorcer la crise commerciale entre les États-Unis et l’Europe. Il n’est toutefois pas question d’euphorie alors que les investisseurs demeurent méfiants face au risque de volte-face du Président américain et aux tensions entre Pékin et Washington.

Réunion de la BCE
Sur le marché des changes, l’euro se maintient à plus de 1,17 dollar avant la réunion de la Banque centrale européenne : verdict à 13h45 et conférence de presse de Mario Draghi à 14h30. Les économistes n’attendent pas de réelle évolution de cette réunion de politique monétaire estivale. Aux États-Unis, les principaux indicateurs de ce jeudi sont commandes de biens durables (14h30) et la balance commerciale (14h30).

Résultats décevants, Facebook plonge
La séance est à nouveau marquée par de nombreux résultats d’entreprises dont certains ont largement déçus à l’image de Nokia, Valeo, AB InBev ou Facebook qui abandonnait jusqu’à 24% dans les transactions d’après-Bourse.

Cédric Boitte