Date: 29/09/2018

Les Bourses européennes entament de nouveau la séance en légère hausse, saluant toujours l’accord commercial trouvé entre le Mexique et les États-Unis. Les investisseurs ne sont toutefois pas encore pleinement rassurés au niveau du commerce international alors que Donald Trump a précisé qu’il n’y aurait pas de suite dans l’immédiat à la reprise des négociations entre Pékin et Washington.

Tensions commerciales et indicateurs

Ces tensions percolent déjà dans l’économie. Les indices de confiance des consommateurs ont ainsi baissé au Japon et en Allemagne alors que la progression des dépenses des ménages a plafonné à 0,1% en France en juillet. Aux États-Unis, les marchés seront surtout attentifs aux chiffres révisés du PIB du deuxième trimestre (14h30) et aux promesses de ventes de logements (16h).

Baisse du Brent et de l’ensemble des métaux

Sur le marché des matières premières, le principal rendez-vous du jour est le rapport hebdomadaire sur les stocks de produits pétroliers aux États-Unis (16h30). Les stocks de brut ont connu une légère hausse surprise la semaine dernière selon les chiffres officieux de l’API, pesant sur le baril de Brent qui revient à 76 dollars. Les métaux sont également à la peine. Tant le cuivre que le zinc ou l’or reculent sur fond de redressement du dollar et d’absence d’avancée des discussions commerciales sino-américaines.

Cédric Boitte