Analyse Marché

 

ACTIONS EUROPÉENNES
Les marchés européens ont légèrement progressé malgré une séance asiatique dont le ton était mitigé pendant la nuit. L’appétit des investisseurs pour le risque a diminué en direction des marchés asiatiques après que la Chine a publié un lot de données, telles que les ventes au détail et la production industrielle, qui ont manqué les estimations. Toutefois, ce sentiment ne semble pas se propager à l’échelle mondiale puisque tous les indices de référence de l’UE se négocient aujourd’hui en territoire vert, se félicitant toujours du fait que l’inflation américaine a atteint un sommet et espérant que la même situation se produira dans les pays de la zone euro.

Pendant ce temps, les marchés obligataires restent stables, et les investisseurs devraient se préparer à la nouvelle série de nouvelles macroéconomiques de cette semaine, qui comprendra plusieurs données importantes en provenance des États-Unis (ventes au détail, ventes de logements, demandes d’allocations de chômage), ainsi que le procès-verbal de la réunion de juillet du FOMC, prévu mercredi. En Europe, l’indice ZEW de l’Allemagne et l’indice des prix à la consommation du Royaume-Uni pourraient également favoriser une plus grande volatilité sur le marché mardi et mercredi.

L’indice Stoxx-50 teste son premier niveau de support à court terme disponible au-dessus de 3 775 pts après une ouverture haussière stimulée par les actions du secteur de la santé et des services publics. Le repli de ce matin sur la résistance précédente, désormais considérée comme un support, pourrait être l’occasion pour le marché d’établir un nouveau plancher avant d’atteindre des sommets plus élevés vers la zone des 3 845 pts/3 850 pts (50% de retracement du mouvement de vente de cette année).

Pierre Veyret – Analyste TechniqueActivTrades