Analyse Marché

FOREX

Le dollar américain trouve un soutien au cours des premiers échanges de lundi. Les gains du billet vert par rapport aux autres principales devises interviennent avant la publication d’un lot de données économiques américaines importantes plus tard dans la semaine, notamment l’inflation et les ventes au détail. Des lectures positives souligneraient une fois de plus le risque d’inflation et seraient susceptibles de renforcer les arguments en faveur d’un resserrement des politiques de la Fed. La progression du dollar ce matin montre que les investisseurs s’attendent dans l’ensemble à un tel résultat, malgré les inquiétudes croissantes liées à l’augmentation des cas de COVID, qui pourraient obliger à imposer de nouvelles mesures de confinement susceptibles d’avoir un impact négatif sur la croissance.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

 

PÉTROLE

Le WTI commence la semaine sur le devant de la scène, en passant au-dessus du niveau des 70 dollars pour la première fois depuis plus d’une semaine. Ces gains dans le prix du pétrole se produisent alors que les inquiétudes grandissent au sujet de la production américaine, suite aux dommages causés par l’ouragan Ida aux infrastructures dans le Golfe du Mexique, qui a vu la production chuter d’environ 1,4 millions de barils par jour depuis la fin août. Dans le même temps, le consensus, malgré l’incertitude causée par le nombre croissant de cas de coronavirus, est que la demande de pétrole continuera à augmenter d’ici la fin de l’année, dans une dynamique qui pourrait soutenir de nouvelles augmentations de prix.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les actions ont ouvert en légère hausse en Europe malgré une attitude prudente des investisseurs. La baisse du sentiment de marché d’aujourd’hui est due au fait que la Chine a ciblé Alipay dans le cadre de sa nouvelle réglementation, ce qui a entraîné une baisse des valeurs technologiques dans la région. Plus généralement, l’humeur des investisseurs n’est pas vraiment « risk-on », car ils surveillent prudemment la réouverture des économies alors que le variant Delta continue de se propager, tout en attendant les données macroéconomiques clés de cette semaine. La perspective de mauvaises données macroéconomiques cette semaine ainsi que les attentes d’une réduction du soutien monétaire des banques centrales augmentent le risque d’une correction à court terme sur les marchés boursiers, en particulier avec la plupart des indices proches de niveaux records. La plupart des opérateurs de marché auront les yeux rivés sur une série de publications de l’IPC des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada et de la zone euro, afin d’évaluer l’effet « transitoire » de l’inflation ainsi qu’un éventuel calendrier de réduction du soutien monétaire.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades