Analyse Marché

Les investisseurs dans l’attente des chiffres importants d’aujourd’hui après le 1er débat présidentiel aux US

FOREX
Du point de vue du marché, le principal risque posé par l’élection présidentielle américaine est qu’un des candidats ne remporte qu’une courte victoire et finisse par être contesté, ce qui engendrerait de l’incertitude et des troubles sociaux et contribuerait à la dégradation d’une économie déjà malmenée par le coronavirus. Cela créerait à son tour la nécessité d’une plus grande vigilance de la part de la Fed, qui continuerait à peser sur le dollar. Il est intéressant de noter que le billet vert a enregistré quelques gains par rapport aux autres grandes monnaies après qu’un débat acharné entre les deux candidats à la présidence n’ait pas permis de dégager un vainqueur clair. Un tel résultat pourrait être une bonne nouvelle pour Joe Biden, avec ses 8 points d’avance dans les sondages. Une victoire nette de l’un des candidats le 3 novembre serait le meilleur résultat possible pour la monnaie américaine.
Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

OR
Comme nous l’avons suggéré dans de récents commentaires, l’or n’attendait qu’un ralentissement de la force du billet vert pour rebondir à 1 900 dollars. Le principal scénario restera positif pour l’or tant que les banques centrales seront obligées d’imprimer de l’argent frais. Malgré cela, après la reprise de ces derniers jours, nous assistons maintenant à une nouvelle phase de consolidation. Cette fois, nous ne sommes plus dans la zone de danger de 1 850 à 1 860 dollars, mais de 30 à 40 dollars au-dessus, dans un scénario moins fragile d’un point de vue technique. De plus, les lingots sont de nouveau dans le canal latéral entre 1 850 et 2 070 dollars. Le premier support est maintenant la zone entre 1 850 et 1 860 dollars, tandis qu’un rebond au-dessus de 1 900 dollars ouvrirait la voie à d’autres reprises pour atteindre les niveaux de résistance de 1 920 dollars et – plus tard – de 1 955 et 1 970 dollars.
Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES
Les actions européennes ont ouvert en baisse ce mercredi, tout comme les actions asiatiques et les contrats à terme américains. Comme prévu, le premier débat entre Joe Biden et le président Trump a été intense et chaotique. Cela a entraîné une augmentation de la volatilité sur les actifs à risque, la plupart des investisseurs s’attendant maintenant à une bataille plus rude entre les deux candidats et à un vote très disputé en novembre. En attendant, les investisseurs ont été légèrement rassurés par les bons chiffres en provenance d’Asie ce matin après que l’indice PMI chinois ait dépassé les estimations. Cependant, la plupart des opérateurs devraient se concentrer sur le programme chargé d’aujourd’hui avec le rapport très attendue sur l’inflation en zone Euro plus tard ce matin ainsi que les chiffres de l’emploi ADP aux États-Unis, le PIB du deuxième trimestre et les ventes immobilières en cours aux États-Unis cet après-midi. En outre, les spécialistes des actions du secteur de l’énergie pourraient également être confrontés à une volatilité accrue dans l’après-midi, à l’approche de la publication des stocks de pétrole brut de l’AIE. Si tous ces facteurs de marché continueront probablement d’influer sur les prix et la volatilité à court terme, nous pensons qu’une orientation claire du marché à long terme proviendra des évolutions positives ou négatives sur les nouvelles mesures de relance fiscales et monétaires et/ou les développements de vaccins.
Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades