Date: 25/03/2020

FOREX

La livre est en première ligne face au dollar et à l’euro. La livre sterling bénéficie de l’amélioration du sentiment des marchés suite à plusieurs annonces de plans de sauvetage menés par les gouvernements et à l’intervention des banques centrales à une échelle sans précédent dans le monde. Les marchés ont réagi positivement aux dernières nouvelles concernant l’accord conclu entre la Maison Blanche et le Congrès pour un programme d’aide économique de 2 000 milliards de dollars visant à atténuer les retombées de la crise du coronavirus sur l’économie des États-Unis. Les actifs liés au risque ont enregistré des gains et la livre a rejoint le peloton de tête. La question est maintenant de savoir si ce rallye du risque sera durable ou s’il sera dilué dans le torrent attendu d’indicateurs de performance économique négatifs qui sera bientôt présenté aux investisseurs. Les économies du monde entier montrent des signes de contraction à une vitesse sans précédent et cette prise de conscience risque d’éclipser tout sentiment positif généré par les plans de sauvetage et les interventions financières.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix de l’or ralentit après deux sessions de gains impressionnants. La dynamique du risque, qui a largement dominé les marchés au cours des dernières 48 heures, ne soutient pas le prix de l’or, alors que les investisseurs réorientent probablement une partie des liquidités vers les actions. Techniquement, nous avons un premier support à 1 595 $, qui est le plus bas d’aujourd’hui, tandis qu’une rupture nette au-dessus de 1 630 $ ouvrirait la voie à de nouveaux rallyes.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades


PÉTROLE  

Le risque reste prédominant sur les marchés. Cela aide modérément le prix du pétrole dans sa tentative de redressement difficile, car les investisseurs sont toujours inquiets de l’énorme excédent de l’offre qui devrait rester le principal sujet de discussion au cours des prochains mois.  Le prix du WTI a grimpé jusqu’à 25 dollars dans la première partie de la semaine, mais n’a pas pu pour l’instant poursuivre cette reprise. En dépit des énormes mesures adoptées par le gouvernement américain et la Fed, les investisseurs attendent de voir une image plus claire du coronavirus et une éventuelle voie pour mettre fin à ce problème mondial.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS UE

L’humeur acheteuse se poursuit en Europe mercredi, les actions prolongeant l’avance de cette semaine suite aux gains enregistrés dans la nuit par les actions asiatiques. L’augmentation de l’appétit pour les actifs à risque d’aujourd’hui provient de Washington, les investisseurs étant heureux de voir la Maison Blanche confirmer enfin un accord sur le projet de loi de réponse fiscale au Covid-19 avec le Sénat, ce qui a poussé les prix à la hausse. Même si nous constatons une volatilité beaucoup moins importante sur les marchés des actions que les semaines précédentes, l’environnement d’investissement reste flou et il est encore difficile de savoir si le mouvement actuel se transformera en une véritable reprise ou en une simple correction  haussière d’un marché baissier. La plupart des indices de référence européens se rapprochent désormais de plus en plus de niveaux de résistance majeurs et, en l’absence de progrès significatifs dans la lutte contre le virus mortel, on peut s’attendre à une réaction brutale lorsque les prix atteindront ces zones.

Tous les indices européens sont aujourd’hui en territoire vert, avec des gains notables de Londres à Madrid, qui sont portés à la hausse par les secteurs financier, industriel et des matériaux de base. L’indice Stoxx-50 se négocie au-dessus de 2 800 pts et renverse la tendance de sa moyenne mobile à 55 jours. Toutefois, le marché devra encore franchir une forte résistance à 2 855 pts afin de combler le gap baissier ouvert début mars.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades