Analyse Marché

17-Avril 2020 : Les investisseurs optimistes avant le weekend

FOREX

La livre est en baisse par rapport à toutes les autres grandes monnaies alors que le commerce européen se réchauffe vendredi. Malgré la légère dérive du sentiment du marché vers un plus grand appétit pour le risque, la livre sterling semble avoir raté ce train, en raison des inquiétudes concernant les perspectives économiques du pays. Hier, le gouvernement britannique a prolongé le blocage pour trois semaines supplémentaires, car les taux d’infection par le coronavirus et de mortalité n’ont pas encore atteint leur sommet, tandis que l’Office for Budget Responsibility a mis en garde contre une baisse du PIB de l’ordre de 35 % au cours du deuxième trimestre 2020. Et puis il y a la « petite affaire » du Brexit qui, soit dit en passant, doit encore être traitée. Dans l’ensemble, la baisse d’aujourd’hui n’est peut-être que le précurseur de nouveaux tests pour la livre.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix de l’or est en baisse en raison de la force du billet vert et le prix au comptant est retombé sous la barre des 1 700 dollars. L’or conteste la forte tendance haussière des deux dernières semaines (voir le graphique ci-joint) et le fait que le prix se maintienne au-dessus de ce soutien important ou qu’il chute sera crucial pour déterminer si l’or va rebondir ou si nous sommes proches d’une rupture. Les investisseurs célèbrent, peut-être un peu trop tôt, l’efficacité apparente du médicament Gilead dans le traitement des coronavirus et l’accélération du rétablissement des patients. Dans ce scénario, ils voient moins la nécessité d’augmenter le pourcentage d’or dans leur portefeuille et reviennent à des actifs plus risqués.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades


PÉTROLE  

Le pétrole reste dans une phase baissière, le prix du WTI tombant à son plus bas niveau en 18 ans. L’écart entre le WTI et le Brent se creuse également, le Brent se révélant beaucoup plus résistant actuellement. Cela montre clairement à quel point cette crise pétrolière touche directement les États-Unis et leurs producteurs, le secteur du schiste bitumineux étant susceptible d’être l’une des victimes de l’énorme surproduction.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS UE

Les actions européennes ont ouvert en hausse vendredi, prolongeant les gains des actions asiatiques, les investisseurs restant optimistes en vue du week-end. L’appétit au risque se maintient malgré les chiffres négatifs du chômage aux États-Unis hier et la publication décevante du PIB de la Chine hier soir, qui a entraîné une volatilité accrue. Ce vent d’optimisme a été déclenché après que le président Trump a présenté un plan structuré, bien accueilli par les investisseurs, concernant la réouverture de l’économie américaine. Les investisseurs ont particulièrement apprécié le fait que le pays rouvrira par étapes, État par État, au lieu de mettre fin aux mesures de verrouillage partout en même temps, car cela est considéré comme le meilleur moyen de ramener l’économie à la normale et d’éviter la probabilité d’un second pic de COVID-19. Cependant, ce sentiment d’appétit pour les actifs risqués reste fragile et dépend fortement des nouvelles de chaque jour, les bénéfices des entreprises étant susceptibles de jouer un rôle important dans la détermination du sentiment. La saison des bénéfices se poursuit justement avec la publication la semaine prochaine des résultats du premier trimestre d’un plus grand nombre de grandes capitalisations européennes, les investisseurs ayant encore du mal à évaluer l’impact de la crise du virus sur les résultats des entreprises. En conséquence, cela pourrait conduire à des prises de bénéfices avant la cloche de clôture d’aujourd’hui.

L’indice DAX-30 de Francfort est le plus performant jusqu’à présent après l’ouverture du marché avec un solide gap haussier de 200 points ce matin. La moyenne mobile de 21 jours est en hausse, agissant comme support pour les prix, tandis que l’indicateur RSI montre une pression haussière significative avec de la marge pour progresser davantage. Le marché s’échange maintenant au-dessus de 10 600 pts et devrait se diriger vers la zone 10 790 pts-10 880 pts aujourd’hui (50% Fibonacci) mais des corrections baissières pourraient avoir lieu en sous ce niveau juste avant le week-end.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades