Date: 14/02/2020

ACTIONS UE

L’humeur du marché manque de certitude en cette fin de semaine, avec une ouverture mitigée des marchés européens, sans direction claire ni de volatilité significative, les investisseurs ayant toujours du mal à digérer les récents développements de la grippe mortelle chinoise. La plupart des traders manquent encore de visibilité sur la manière dont le virus se propage en Chine, surtout après l’introduction d’une nouvelle méthode de test cette semaine. Les données récentes de Pékin montrent une diminution du nombre de nouveaux cas quotidiens, mais toujours plus qu’avant la mise en œuvre de la nouvelle méthode de test, ce qui donne aux investisseurs une image floue de la situation. De grands groupes internationaux chinois comme Alibaba commencent à exprimer des inquiétudes croissantes quant à l’impact du virus sur l’économie chinoise, tandis que l’Organisation mondiale de la santé semble rester confiante quant à l’absence de pic d’infection. En attendant, le sentiment du marché reste solide en Europe, où les services publics compensent les baisses du secteur de la santé sur l’indice Stoxx-600, Engie se négociant à un niveau nettement supérieur que lors des sessions précédentes. Les investisseurs garderont un œil sur les données de ventes au détail américaines pour le mois de janvier, qui doivent être publiées plus tard dans la journée, ainsi que sur le nouveau lot de résultats de grandes entreprises françaises comme le Crédit Agricole, EDF, Renault et TF1. L’indice français CAC-40 continue de se négocier proche de ses plus hauts, au-dessus de la zone des 6000 pts. Le marché se consolide actuellement, testant sa moyenne mobile exponentielle sur 34 périodes, dernier support avant 6 030 pts.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades