Analyse Marché

08-Avril 2020 : Le sentiment de marché plombé par l’hésitation des gouvernements et l’attente de certains événements Macro-éco

 

FOREX

Après un bref répit mardi, lorsque le verre à moitié plein des investisseurs a soutenu le sentiment de risque, il semble que nous soyons de retour à l’aversion au risque mercredi avec le dollar qui gagne du terrain par rapport aux autres grandes devises. Hier, les marchés ont été soutenus par une réduction du nombre de nouveaux cas de coronavirus, ce qui a déclenché quelques gains pour l’euro et la livre contre le billet vert. Cependant, aujourd’hui, l’appréhension est de retour, suite à une augmentation du nombre de décès en Europe et aux États-Unis, ce qui a entraîné de nouveaux gains pour le dollar, la monnaie américaine retrouvant son rôle de valeur refuge.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Ces derniers jours, nous avons assisté à une accélération du prix de l’or car il semble que les investisseurs commencent à réaliser que les banques centrales seront obligées d’imprimer une énorme quantité d’argent et de mettre en place d’autres mesures ultra coûteuses pour lutter contre la crise provoquée par le coronavirus.

D’un point de vue technique, le prix a dépassé la résistance placée à 1 640 $ en début de semaine, parvenant à remonter à 1 673 $ avant un nouveau recul hier à 1 640 $. Cette zone, qui constituait auparavant une résistance, est maintenant un premier niveau de soutien, le prix ayant rebondi aujourd’hui de près de 1 %. La tendance principale reste positive alors que les investisseurs continuent à évaluer l’impact réel du coronavirus sur l’économie mondiale.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS UE

Les marchés actions européens ont connu une ouverture mitigée mercredi, après la session de mardi qui a vu les prix effacer leurs gains initiaux à la fin d’une session de négociation volatile. Ce changement soudain de position des investisseurs est intervenu après que les responsables de l’UE se sont efforcés de parvenir à un plan commun sur les mesures à prendre pour atténuer les effets négatifs de la pandémie et favoriser la reprise. En outre, les investisseurs ont également pris conscience que l’épidémie était encore loin d’être maîtrisée, le nombre de décès ayant été élevé hier. Cela a eu un impact important en inversant le sentiment haussier du marché qui s’était construit au cours des derniers jours, les investisseurs étant désormais susceptibles de rester prudents en attendant de nouvelles informations concrètes, des données économiques et des réunions importantes telles que le compte rendu du FOMC d’aujourd’hui.

La plus forte baisse provient de Paris, où l’indice CAC-40 est tiré vers le bas par les actions du secteur de l’énergie, les investisseurs cherchant à réduire leur exposition avant la publication aujourd’hui des stocks de pétrole brut américain ainsi que la réunion très attendue de cette semaine au cours de laquelle la Russie et l’Arabie saoudite tenteront de parvenir à un accord pour apporter plus de stabilité aux marchés pétroliers. Le CAC-40 français défie actuellement son premier support disponible à 4 365 pts (retracement de Fibonacci de 38,2 %) avant le principal situé à 4 315 pts (Fibonacci de 50 %). La moyenne mobile de 21 jours s’est déjà retournée et joue maintenant un rôle de résistance pour le marché. Toutefois, le niveau de 4 315 pts combiné à la zone de gap large de 150 pts entre 4 290 pts et 4 140 pts devrait représenter une zone de support solide et pourrait empêcher le marché de continuer à baisser.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades