Analyse Marché

02-Avril : La Chine surprend les marchés pétroliers à grands coups d’achats massifs de LCrude

FOREX

L’indice du dollar américain, qui mesure la performance du billet vert par rapport à un panier d’autres devises, a été plutôt stable au cours de la séance de jeudi. Récemment, les investisseurs avaient cherché refuge dans le dollar, les retombées du coronavirus ayant créé un environnement commercial très risqué avec des pertes dans presque tous les secteurs. Aujourd’hui, cependant, ce mouvement vers le dollar est en attente, tous les yeux et toutes les oreilles étant tournés vers les demandes d’allocations de chômage américaines qui seront publiées ultérieurement. Si les chiffres marquent une amélioration par rapport au record de 3,3 millions de nouvelles demandes publié la semaine dernière, nous assisterons probablement à une augmentation de l’appétit pour le risque qui, dans le contexte actuel, pourrait inciter à des pertes sur le billet vert. D’autre part, si le nombre de nouvelles demandes d’indemnités de chômage se situe dans la fourchette de la semaine dernière, la peur risque de prendre à nouveau le dessus et d’offrir un soutien supplémentaire au dollar.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix de l’or croupit juste en dessous de 1 600 $ dans un marché où la volatilité semble diminuer, du moins temporairement. Il n’y a pas de signaux directionnels clairs dans cette phase car l’or est confronté à un ensemble mixte de fondamentaux. Les investisseurs s’inquiètent de la possibilité que les banques centrales réduisent leurs achats, alors que la demande dans les secteurs de la bijouterie et de l’industrie pourrait également diminuer. Ils ne sont pas sûrs que la demande d’investissement augmentera suffisamment pour compenser cette perte. Comme mentionné dans les rapports précédents, un facteur qui ne semble pas encore être pleinement évalué sur les marchés est l’énorme apport de liquidités que les banques centrales sont en train de préparer et qui pourrait être un élément de soutien pour le prix de l’or dans les prochains mois.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS UE

Les baisses précoces des actions européennes ont effacé l’avance enregistrée lors des échanges en pré-marché, l’incertitude régnant partout ce matin. Malgré un nouveau plan de relance annoncé par Pékin dans la nuit, le sentiment des investisseurs reste dominé par les récents développements décevants dans la lutte pour endiguer la propagation du coronavirus. Le nombre de décès continue d’augmenter dans les pays les plus touchés et le nombre total de cas de COVID-19 se rapproche de plus en plus du million, ce qui exerce une forte pression à la baisse sur les marchés. La Chine a également surpris les marchés pétroliers en décidant d’accumuler les stocks de pétrole brut à la suite du krach de l’or noir. Cela a eu un effet évident sur le prix du baril mais aussi un impact significatif sur les actions énergétiques comme Total et Eni, qui aident actuellement l’indice Stoxx-50 à offrir une certaine résistance contre la pression de vente actuelle. L’indice le plus résistant se trouve à Milan ce matin où l’indice FTSE-MIB a enregistré un rebond solide au-dessus de 16 000 pts, mais il reste dans son canal de continuation baissière et le marché devra franchir la résistance à court terme de 16 655 pts pour atteindre 17 070 pts .

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades