Les CFD sont des instruments complexes présentant un risque élevé de perte du capital rapidement en raison du levier. 85% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous assurer de comprendre parfaitement le fonctionnement des CFD et considérer le risque élevé de perte de votre argent que vous vous apprêtez à courir.

Une ouverture en hausse malgré des leviers baissiers persistants

Une ouverture en hausse malgré des leviers baissiers persistants

PÉTROLE

Les prix du pétrole brut Brent sont en hausse en ce début de lundi. Après les pertes de la semaine dernière, où le prix du baril a été à un moment donné en baisse de plus de 10%, le pétrole semble revenir sur le devant de la scène. Les inquiétudes concernant la demande semblent s’estomper, après la publication de données meilleures que prévu sur l’emploi aux États-Unis et un niveau surprenant de croissance des exportations chinoises. Face à ces dernières données, les négociants en pétrole ont décidé que les craintes d’une baisse de la consommation due à un ralentissement de l’économie mondiale étaient exagérées, ce qui a permis aux prix de rebondir par rapport à leurs plus bas niveaux de la semaine dernière. Toutefois, les perspectives de l’économie mondiale restent sombres, beaucoup s’attendant à un ralentissement prononcé de l’activité à l’approche de la fin de l’année, de sorte qu’un point d’interrogation subsiste quant à la durabilité d’une reprise des prix du pétrole.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES
Les actions européennes ont grimpé en début de séance lundi, parallèlement aux futures américaines, tandis que les actions asiatiques ont clôturé sur un ton mitigé. Les valeurs technologiques et du secteur de l’énergie ont été parmi les plus performantes après la cloche d’ouverture, car les investisseurs, poussés par une solide saison de bénéfices et la perspective de négociations nucléaires positives avec l’Iran prévues aujourd’hui, ont continué à faire grimper les indices de référence. Toutefois, cet optimisme semble s’estomper un peu, car les tendances haussières de la plupart des indices ont montré des signes de ralentissement à l’approche de niveaux de résistance clés. Ce ralentissement peut également s’expliquer sur le plan macroéconomique, car les investisseurs sont susceptibles d’anticiper un resserrement des conditions monétaires résultant d’un taux de refinancement beaucoup plus élevé à la suite du solide rapport sur l’emploi aux États-Unis publié vendredi dernier. Alors qu’une hausse des taux de 75 points de base est désormais prévue pour la prochaine réunion du FOMC en septembre, les investisseurs garderont un œil sur les données relatives à l’inflation américaine de cette semaine et évalueront si la pression sur les prix a déjà atteint un sommet. Ailleurs, les tensions entre les États-Unis et la Chine au sujet de Taïwan sont loin d’être terminées, les exercices militaires chinois devant se poursuivre au-dessus de l’île, ce qui ne manquera pas d’ajouter de l’incertitude aux actifs plus risqués de la région. Les indices CAC-40 et DAX-40 apportent les meilleures performances de l’UE jusqu’à présent, malgré l’enregistrement de divergences baissières à court terme.

Pierre Veyret – Analyste TechniqueActivTrades