Les CFD sont des instruments complexes présentant un risque élevé de perte du capital rapidement en raison du levier. 78% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous assurer de comprendre parfaitement le fonctionnement des CFD et considérer le risque élevé de perte de votre argent que vous vous apprêtez à courir.

Les résultats d’entreprise continuent de soutenir l’appétit au risque

Les résultats d’entreprise continuent de soutenir l’appétit au risque

FOREX

L’indice du dollar américain est tombé à son plus bas niveau depuis la fin du mois de septembre lors de la séance de mardi, la faiblesse du billet vert résultant de l’évolution du discours mondial sur le resserrement des politiques monétaires par les principales banques centrales. Alors qu’une réduction plus précoce que prévu des taux d’intérêt par la Fed est déjà prise en compte par les marchés, des signaux de plus en plus forts de la part d’autres banques centrales indiquant qu’elles vont avancer le moment de leur propre resserrement en réaction à des pressions inflationnistes persistantes offrent un soutien aux autres devises et poussent leurs valeurs à la hausse par rapport au dollar. À mesure que les marchés intègrent les attentes de normalisation monétaire au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande et ailleurs, la devise américaine, après avoir atteint son plus haut niveau annuel la semaine dernière, pourrait subir des pressions à mesure que les positions des autres banques centrales deviennent plus belliqueuses.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

 

PÉTROLE

Le WTI s’est négocié à la hausse mardi, passant au-dessus de 82 dollars dans un contexte de renforcement du sentiment du marché. Les investisseurs ont digéré l’augmentation de la demande de diesel et de fioul dans un contexte de pénurie de gaz naturel, ce qui a contribué à porter les prix à des sommets de 7 ans. Sur le plan technique, le marché se négocie toujours à l’intérieur de son canal haussier à court terme, avec le niveau de 85 $ (123,6 % Fibonacci) en vue. Cependant, malgré cette configuration haussière, quelques signes de ralentissement commencent à s’accumuler. L’indicateur RSI n’a pas encore divergé mais montre une action de prix de plus en plus faible tandis que le MACD est proche d’un croisement baissier, se rapprochant d’une situation de surachat. Pour l’instant, tant qu’aucun support significatif n’est cassé, les perspectives du pétrole restent haussières.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades

 

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les marchés européens ont légèrement progressé mardi, après une séance positive dans la nuit en Asie, qui a été tirée par les valeurs technologiques. L’appétit pour le risque des investisseurs semble être en hausse aujourd’hui, stimulé par les attentes de résultats d’entreprises solides cette semaine, même si l’attention principale reste la crise énergétique actuelle et la façon dont elle affectera les marges des entreprises. L’autre grand moteur de cette semaine est la politique monétaire, les traders attendant avec impatience d’entendre un lot d’intervenants de la Fed sur le moment et le rythme d’un éventuel ralentissement du programme de rachat d’actif. Pendant ce temps, le variant Delta + devrait maintenir la volatilité du marché à un niveau élevé, tandis que les traders attendent les résultats des entreprises Vinci, Kering et Netflix. Techniquement parlant, le STOXX-50 reste bien orienté malgré la consolidation actuelle sous sa ligne de tendance baissière autour de 4 180pts. Le marché évolue au-dessus du niveau de support immédiat à 4 140pts tandis que la pression baissière diminue, ce qui maintient la perspective d’atteindre les 4 180pts et les 4 230-4 250pts.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades$