Les CFD sont des instruments complexes présentant un risque élevé de perte du capital rapidement en raison du levier. 69.6% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous assurer de comprendre parfaitement le fonctionnement des CFD et considérer le risque élevé de perte de votre argent que vous vous apprêtez à courir.

Tradez l'EURUSD Avec ActivTrades
dès 0.5 pip

USA : Bilan à ce jour

Hidden link for fancybox

50 paires de devises

Tradez plus de 50 paires de devises, y compris l’EURUSD avec un spread de 0,5 pip.

Faibles marges

Vos positions ont une exigence de marge faible avec effet de levier jusqu’à 1: 400.

Aucune commission

Tradez des fractions d’ordres avec les mini & micro lots, sans commission supplémentaire.


Le trading de l'EURUSD à portée de clic!

Ouvrir un Compte ou Démo Gratuite


Trump Président

21 Novembre 2016

Cela va maintenant faire bientôt deux semaines que le candidat D. Trump a été élu 45ème président des Etats-Unis d’Amérique, et le moins que l’on puisse dire est que cette nouvelle n’a pas manqué l’occasion de ramener de la volatilité sur les marchés financiers. Bien qu’il y ait eu des réactions significatives sur toutes les classes d’actifs, l’une d’entre elles propose une configuration particulièrement inédite illustrant parfaitement à quel point la donne pourrait changer avec Trump comme nouveau président de la 1ère puissance mondiale : celle du Forex.

Petit retour en arrière

Il y a de cela quelques mois déjà, en Juin dernier juste avant le référendum sur le Brexit, le président Obama avertissait les futurs votants britanniques quant à un retrait de l’Union Européenne qui aurait des conséquences néfastes pour le statut du Royaume-Uni sur la scène internationale. A l’époque, cela était vu comme une menace directe contre le pays de ne plus avoir le même poids lors des négociations économiques majeures à venir, ce qui n’avait d’ailleurs pas manqué d’accentuer la chute du GBP à ce moment-là. Peu de temps après, et dans un esprit logique de rupture et de compétition avec le camp adverse, le candidat Trump avait alors affirmé le contraire en déclarant que s’il était élu il s’assurerait que le Royaume-Uni garde sa stature internationale en n’excluant pas une possible entente économique entre les deux pays. A l’époque cela n’avait pas eu de fort impact, Hillary Clinton possédant toujours une large avance dans les sondages, mais maintenant que l’on connait le résultat des élections cette information redevient majeure au sein de la sphère financière.

Mise à jour

Les conséquences boursières du résultat de l’élection ont été immédiates sur tous les marchés en GBP, cela dit on peut remarquer une configuration particulière à travailler sur deux devises majeures : le GBP et le JPY. Il faut savoir que le JPY est une valeur dite « refuge » sur le Forex, si bien que même la BoJ ne parvient pas à enrayer sa hausse de manière durable depuis des années. Le GBP a quant à lui été beaucoup chamboulé en 2016 à cause du Brexit, accusant actuellement toujours une chute de plus de 20% face à l’USD depuis le début de l’année.

Cela dit, la nouvelle donne provoquée par l’élection surprise de Donald  Trump semble avoir ravivé l’appétit au risque des investisseurs puisque le JPY a commencé à perdre du terrain face à un ensemble de devises majeures sur les dernières séances comme en témoigne le graphique de forces relatives ci-dessus. Ainsi, on peut également constater que le JPY est même devenu une devise sous-performant à court terme par rapport à un panier composé de 7 autres devises majeures. Le GBP lui, affiche une croissance notable depuis les élections, notamment due aux raisons précédemment expliquées. C’est donc tout naturellement que nous allons poursuivre notre étude sur le GBPJPY.

Le Graphique en données hebdomadaires nous montre un marché effectuant des sommets et des creux de plus en plus bas depuis Juin 2016, la tendance long terme est donc baissière.

Récemment, le marché a rebondi après avoir touché un point bas situé à 124.800 en clôturant au-dessus de sa moyenne mobile exponentielle à 21 périodes mais et en formant également une divergence haussière significative avec l’indicateur MACD ce qui indique que les creux se forment avec de moins en moins de puissance.

Ceci est vu comme une situation de ralentissement proche d’un niveau de support majeur représenté par les 116.850 soit le plus bas historique jamais enregistré sur ce marché.

Voyons le Graphique GBPJPY en vue journalière cette fois. On constate que malgré le dernier mouvement haussier, le marché n’est toujours pas parvenu à enregistrer un nouveau plus haut, la tendance baissière est donc toujours valide.

On constate cependant qu’au cours des 30 derniers jours le marché est parvenu à s’extirper par le haut de sa figure chartiste en biseau descendant qui joue généralement le rôle de figure de renversement lorsqu’elle est placée loin dans la tendance, tout en provoquant un renversement de sa moyenne mobile exponentielle à 89 périodes. Le RSI indique quant à lui une situation de sur-achat depuis les élections.

 

 

Il est vrai que plusieurs indications techniques plaident maintenant en faveur d’un renversement de tendance à venir mais tant que le marché n’enregistre pas de nouveau plus haut, tout n’est que spéculation. Les prochaines cibles à moyen-court terme sont les 138.500 et 140.150.

Le graphique en 240 minutes nous détaille avec plus de précision la hausse qui succéda à l’élection de Donald Trump en début de mois. On peut donc voir un marché qui s’est complètement retourné le 9 novembre dernier, avec une progression de 7.3% jusqu’à maintenant. Les prix affichent des creux et des sommets de plus en plus hauts depuis le 11 Octobre dernier, la tendance court-moyen terme est donc haussière.

Le marché a récemment connu un échec sous les 137.200, résistance majeure puisqu’elle représente un plus haut de 2 mois, tout en formant une divergence baissière significative avec le MACD.

Comme vu précédemment, les divergences proches de niveaux de support/résistance signifient un ralentissement de tendance. Cela ne veut pas forcément dire que le marché va se retourner mais bien que la tendance en cours est en train de ralentir.

Cela est normal pour au moins deux raisons. La première est qu’à la vue des performances récentes, une correction d’ampleur limitée serait même saine pour le marché. Deuxième raison et non des moindres, les investisseurs ont désormais les yeux sur la prochaine échéance fondamentale majeure de ce dossier qui commencera le 5 décembre prochain avec le verdict de la cour Suprême britannique sur la possibilité pour Theresa May d’invoquer l’article 50 du traité de Lisbonne sans l’approbation de son parlement. Si la Cour Suprême invalide l’appel de Downing Street, alors le Brexit sera encore plus difficile à déclencher ce qui aura un impact fondamentalement fort pour la

devise, à suivre.

Pierre Veyret

Technical Analyst
Alors étudiant, Pierre Veyret s’est pris de passion pour les marchés financiers. A l’époque, il étudiait le Commerce International à travers le montage d’opérations d’import/export et ce sont les techniques de…

Plus


Article précédent :

Chute du dollar après l’élection de Trump ? Peut-être que non…


Lire plus

Analyse : L’indice S&P500 : plus haut que jamais


Lire plus

Les marchés financiers en 2016 : Banques Centrales, Chine et les…


Lire Plus


Les idées et les opinions exprimées ici sont uniquement celles du rédacteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de ActivTrades Plc. Ces commentaires sont à but indicatif et ne doivent pas être considérées comme des conseils en investissement. Les prévisions ne sont pas un indicateur fiable des performances futures et toute a décision d’agir sur les idées et suggestions présentées est à la discrétion du lecteur.