Analyses détaillées

Quel avenir pour les Techs ?

 

Pourquoi le secteur technologique souffre-t-il d’un environnement de taux d’intérêt plus élevés ?
Le secteur technologique est actuellement sous l’influence de différents moteurs de marché baissiers.
– Tout d’abord, la correction peut s’expliquer « techniquement » après que certaines grandes capitalisations (TSLA, NTFX, AMZN etc…) ont atteint un niveau record et enregistré des valorisations exacerbées l’année dernière, ce qui a finalement conduit quelques investisseurs à prendre quelques bénéfices.
– De plus, la perspective d’une reprise et d’un retour à la normale a accru l’appétit des investisseurs pour les secteurs de l’énergie, des voyages et des loisirs et d’autres valeurs cycliques. Cela a conduit à une rotation de l’exposition des secteurs de croissance vers des secteurs plus « défensifs ».
– Enfin, l’environnement de taux d’intérêt plus élevés est également synonyme d’une approche plus belliqueuse de la part de la FED, et il n’est peut-être pas facile pour un investisseur de rester sur un marché qui n’est plus soutenu par une banque centrale.

 

– La reprise économique aux Etats-Unis semble être plus agile que prévu, en partie grâce aux progrès réalisés dans le domaine de la vaccination. Faut-il y voir un élément positif pour les actions, ou non ? Si oui, pourquoi le secteur technologique est-il pénalisé ?
Oui et non. Bien sûr, une reprise économique devrait toujours être considérée comme un bon signe pour un avenir prospère, du moins à moyen terme. Toutefois, les investisseurs, qui essaient toujours de prédire l’avenir, avaient déjà largement intégré cette perspective dans les cours.
Maintenant que nous y sommes, et alors que les investisseurs s’attendent à ce que la reprise économique se poursuive, beaucoup anticipent déjà un changement de la politique monétaire de la FED qui, paradoxalement, commence à peser sur le sentiment du marché.

 

Si nous évaluons le ratio entre le S&P 500 et le Nasdaq, nous constatons qu’il effectue un mouvement similaire à celui des années 2000. Peut-on assister à l’éclatement d’une bulle sur plusieurs entreprises du secteur ? 

Je dirais « Oui » à un effet de bulle à court terme sur les Techs, pour les raisons expliquées précédemment (valorisations exacerbées, actions très éloignées de leur prix d’équilibre).
Cependant, avec la pandémie qui met en évidence l’accélération de la digitalisation des sociétés et l’importance des entreprises Tech dans nos économies, la tendance à long terme devrait rester à la hausse pour ce secteur.
L’incroyable développement et les demandes croissantes que ces entreprises continuent d’enregistrer suggèrent qu’elles sont de plus en plus liées à la croissance plutôt qu’à la défense sur le long terme. Le rapport de force entre les titres technologiques innovateurs et les traditionnelles valeurs industrielles a donc clairement changé.